Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lundi 25 novembre : journée internationale de lutte

contre les violences faites aux femmes

 

Comme tous les ans depuis sa création, Femmes en lutte 93 mène des actions de politisation autour de cette journée. Vous trouverez nos tracts en lien sur les articles de ce blog ICI et ICI

Nos différentes diffusions sur le marché de Saint-Ouen ont suscité des échanges politiques forts et chaleureux. Que ce soit avec des femmes qui ont connu en grande majorité des violences ou de la part des hommes des quartiers populaires, très souvent solidaires, qui ont eux même une soeur, une femme victimes de ces violences.

Des échanges riches, pas sans contradictions non plus. Aujourd'hui encore, on entend encore le fait que les femmes consentent à ces violences, qu'elles en sont responsables voire complices.

affiche feL 12-02-11Ces contradictions montrent donc bien l'importance d'avoir ces échanges et d'affirmer le point de vue de Femmes en lutte 93.

- Nous condamnons toutes les violences faites aux femmes du prolétariat : sociales, domestiques et aussi économiques. Car si toutes les femmes, toutes catégories sociales confondues, sont victimes de violences sociales et domestiques, la particularité des femmes des quartiers populaires nous séparent des femmes de la bourgeoisie. Avec la crise, les violences économiques s'aggravent, tout comme les violences faites aux femmes dues à une précarité de vie qui progresse dans nos quartiers.

 

- Nous n'attendons rien de l'Etat qui organise la violence faites aux femmes aussi : chasse aux sans-papiers, fermetures des boîtes qui jettent des familles entières dans la précarité, violences policières et racistes. L'Etat ferme les structures d'accueil pour femmes battues, ferme les centres IVG, s'attaque aux maternités, réduit les financements des associations spécialisées dans l'acceuil des femmes en situation d'urgence.

 

- Les femmes ne sont ni consentantes ni complices de leurs bourreaux. Il faut donc organiser les femmes, dénoncer fermement les violences. Il faut créer des espaces de discussions, d'échanges, rompre l'isolement. Il faut faire changer la peur de camp : la culpabilité et la honte doivent être du côté des agresseurs et non des victimes.

 

Pour cela, il faut s'appuyer sur les expériences passées et présentes, en France et dans le monde, pour nous inspirer. Rappelons nous des femmes de RAWA qui organisent les femmes afghanes vivant les pires atrocités et qui pourtant restent debout  ! Rappelons nous des femmes kurdes qui ont imposé en zones libérées des droits protégeant les filles-mères ou encore les femmes divorcées ! 

 

Nous serons actives pour faire vivre nos positions sur le sujet, toujours en lien avec les habitants et habitantes des quartiers populaires. Venez nous rencontrer !

- Dimanche 24 novembre 2013, à partir de 10h, nous diffuserons un tract au marché Ottino de Saint-Ouen.

- Vendredi 29 novembre 2013, une soirée a lieu à Saint-Ouen, organisée par la mairie en partenariat avec l'observatoire départemental des violences envers les femmes et des associations féministes de la ville et du Lycée Blanqui de Saint-Ouen. Femmes en luttes 93 y tiendra une table et fera une intervention. Le rendez-vous est à partir de 18h30 au CAP'Jeunesse, 42 avenue Gabriel Péri, métro Mairie de Saint-Ouen. Cette soirée présentera les actions des associations tout en étant festive avec des slams, chansons des lycéens notamment.

 

 

torchon_samedi-23.jpgNous irons aussi à Limoges samedi 23 novembre pour présenter le travail de Femmes en luttes 93 et de la coordination des femmes sans papiers. Nous avons répondu à l'invitation du groupe féministe "Le torchon brûle, attisons le!". Cet après-midi se tiendra à la Cité des Coutures ( salle Jeanne Nicot) à partir de 14h. Après un débat avec différentes associations locales, une projection du film d'Egal à Egales est proposée. 

 

Construions ensemble des solidarités face aux violences !

 

Construisons notre unité entre femmes des quartiers : françaises et immigrées, avec ou sans papiers, homo ou hétéro ! 

Tag(s) : #25 novembre
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :